à jour le 29/05/2018

PROCHAIN RENDEZ-VOUS

Retrouvez les épreuves présentes dans notre région directement sur le site de la ligue

A L'AFFICHE

UN BEAU FINAL A PARIS - UNE DÉCEPTION A NANTES !

Tandis que le club a fermé ses portes pour la saison, avec un nouveau bureau, deux pieusais étaient en déplacement. L'un à l'occasion du mini-marathon de Paris (épreuve internationale pour les jeunes), l'autre, aux championnats de France vétéran à Nantes. Le plus jeune, Rémi SARTELET, a été à deux doigts de réaliser un superbe exploit. Le plus vieux, Mickaël RABAY, s'est blessé dès le début de l’épreuve et doit dire adieu à ses ambitions nationales. 

A Paris, 57 tireurs (9 nations représentées) et 1 seul bas-normand. Rémi SARTELET, qui avait terminé à la 26e place l'an dernier, voulait vérifier sa progression cette année. 3 tours de poules avec des éliminés à chaque tour puis tableau final dès le tableau de 64. Il est classé 22e à l'issue des poules et se qualifie donc directement pour le tableau de 32. Face à lui, le n°11 donc un combat difficile, à-priori. A-priori seulement car notre jeune champion s'ouvre royalement la porte du tableau de 16 en l'emportant 6-1. A ce stade, l'épreuve propose un règlement original. Le gagnant devra disputer un "faux" quart de finale et le perdant devra faire 2 matchs de barrage pour être repêché en quart de finale. Malheureusement, Rémi perd son match (6-5) et doit donc effectuer ces 2 fameux matchs de barrage. Premier match sans encombre gagner sur le score sans appel de 6-0. S'il gagne son prochain match, il sera assuré de terminer dans le top 8. Mais cette fois, il tombe contre le n°1 à l'issue des poules. Rémi doit s'incliner (6-4) et sort avec les honneurs en terminant 12e de cette édition. Cette performance montre bien qu'il a progressé et qu'il est à deux doigts d'avoir un très bon niveau national. A lui maintenant de continuer à travailler.

 

A Nantes, Mickaël RABAY participe à ses premiers championnats de France vétéran. 120 tireurs présents. En poule, Mickaël gagne ses 3 premiers matchs avant de se blesser au pied lors de son avant-dernier match. Il perd donc logiquement celui-ci avant de gagner le dernier difficilement. Une longue trève va lui permettre de se faire soigner avant le tableau de 128. Classé 27e, il se retrouve opposé à un tireur moins expérimenté (classé 102e) et l'emporte en 2 minutes sur le score de 10-2. En tableau de 64, il est opposé à un tireur bien plus expérimenté classé 38e. La blessure est toujours bien présente (écrasement de la voûte plantaire). Dans ces conditions, impossible pour lui d'attaquer et ne peut donc que réagir aux actions de son adversaire. Il s'incline logiquement et termine 39e de l'épreuve alors qu'il espérait clairement terminer dans le top 16.

 

Dans cette même compétition, notons les superbes performances d'autres normands, notamment ceux du club de Langrune. En effet, en vétéran 1, Emmanuel PEYRET-LACOMBE termine 2e. En vétéran 2, superbe doublé des pensionnaires du club de Langrune. Hervé LE BARBIER (membre de l'équipe de France - championne d'Europe en titre) termine champion de France devant son partenaire de club, Yves CARNEC. Par équipe, pas moins de 64 équipes engagées. Langrune impose à nouveau sa suprématie et gagne en finale face à Grenoble (championne de France 2015) 

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    stephane (vendredi, 01 juillet 2016 23:59)

    Bravo au jeune et au moins jeune! Hihihi

  • #2

    laski seks (samedi, 09 septembre 2017 12:24)

    nieskładany