à jour le 29/05/2018

PROCHAIN RENDEZ-VOUS

Retrouvez les épreuves présentes dans notre région directement sur le site de la ligue

A L'AFFICHE

BONNE VIRÉE POUR LES TIREURS PIEUSAIS

Créé tout juste un an avant le Challenge de la Côte des Isles, le tournoi de la Porte d'Horloge commence à attirer du monde. Quelques disciplines n'ont cependant pas été disputée, faute d'inscrits. Ce n'est pas le cas pour les épreuves où 5 pieusais se sont disputés les premières places...

Créé en 2011, le tournoi de la Porte d'Horloge essaye d'attirer les escrimeurs locaux mais avec un calendrier de plus en plus chargé, difficile de se faire un nom. Malgré tout, 5 de nos représentants ont, comme l'an dernier, fait le déplacement. 1 titre et 2 médailles de bronze à la clé ! Retour sur cette journée.


Cela a débuté avec les séniors à l'épée. Ce tournoi, organisé en même temps qu'un circuit national (Laon) dans cette catégorie, il allait donc être difficile de rassembler autant de tireurs qu'à Alençon (novembre dernier avec 32 présents). Ils ne sont que 8. Pourquoi Mickaël RABAY a-t-il fait ce déplacement ? Pour 2 raisons. Classé alors 2e en Basse-Normandie et ne pouvant faire le déplacement à Laon, il devait donc limiter "la casse" en tentant de gagner le tournoi et ainsi rapporter de précieux points. La deuxième raison est qu'en sénior, Mickaël a gagné au moins une fois tous les tournois (en dehors des rencontres amicales et le Circuit National de Lisieux) mais n'a pas encore inscrit ce tournoi à son tableau de chasse. Sa victoire en finale contre Yann JEANPIERRE COUSSET (USC Caen et membre du CE Les Pieux par équipe) lui permet donc de réaliser le Grand Chelem. Une première en Basse-Normandie !!! Il était temps. Mickaël passe vétéran l'an prochain. Malgré cela, il passe 4e au classement régional.


Place ensuite aux benjamins. A l'épée, ils sont 2 : Bastien PRUNIER et Lucas FAGOT. Trop tendres sur la piste ils terminent aux 2 dernières places (7e et 8e). Un coup dur pour eux. Malgré cela, Lucas se replace 9e au classement régional et peut encore espérer se qualifier pour les Masters benjamins (les 8 premiers de Basse-Normandie), si la Ligue se décide de les organiser... Bastien est quand à lui 12e.


Au fleuret benjamin, la compétition s'annonce âpre pour Kellian LAIR. Même s'ils ne sont que 6 dans sa catégorie, les combats seront durs face à des adversaires plus expérimentés que lui (Kellian n'a qu'un an d'escrime derrière lui). Cette crainte est confirmée à l'issue des poules. Il sort 6e/6. En quart de finale, il devra alors se battre face au 3e de l'épreuve. Appliqué, combatif et pugnace, Kellian inflige un joli 8-3 à son adversaire et s'ouvre les portes des demi-finales. Il est alors logiquement battu 8-2 mais peut-être fier de son parcours. Kellian termine 3e de l'épreuve.


Toujours au fleuret, en pupille, Rémi SARTELET souhaite prendre sa revanche contre son grand ennemi cette année, le bayeusais Benjamin LATRUBESSE. Ils se retrouvent directement lors des poules et Rémi prend un sévère 4-1. Rémi sort 4e/10 des poules derrière 3 bayeusais dont Benjamin (1er). Après une victoire (6-3) en quart de finale, il va devoir retrouver son grand adversaire dès les demi-finales. A la pause Rémi mène 3-1 mais le bayeusais n'a pas dit son dernier mot. A la reprise, ce dernier lui inflige un sévère 3-0 et repasse devant. Le pieusais change alors de tactique et passe à nouveau devant. 5-4 pour Rémi puis 5-5... Rémi attaque et passe. Comme à Bayeux il y a 15 jours, Benjamin fait alors une contre-attaque et gagne le match sur le fil. L'éternel bourreau de Rémi gagne ensuite facilement 6-0 en finale. Rémi termine 3e. 

Écrire commentaire

Commentaires: 0