à jour le 29/05/2018

PROCHAIN RENDEZ-VOUS

Retrouvez les épreuves présentes dans notre région directement sur le site de la ligue

A L'AFFICHE

UN PODIUM & DE BELLES PROMESSES A HEROUVILLE

Ils n'étaient que 5 représentants au tournoi d'automne d'Hérouville. Si nos benjamins n'ont pas encore retrouvé le rythme nécessaire de la compétition, que dire des belles prestations d'Aubert (épée homme vétéran), de Justin (fleuret homme pupille) et de Faustine (fleuret dam minime). Ces 3 derniers ont réussi de belles prestations qui ne sont pas restées inaperçues.

L'ouverture de la journée fut assurée par Justin BIMAL (fleuret pupille). Après un tour de poule très intéressant (4 victoires et 1 défaite), il se classe 8e/26. Exempté du 1er tour d'élimination (tableau de 32 incomplet), il passe aisément le tableau de 16. En 1/4 de finale il perd logiquement contre un lexovien (8-2) et termine 6e de la compétition.

 

Ce fut ensuite les tours d'Aubert LAURENT (épée vétéran) et de Faustine MORVAN (fleuret minime). 3 victoires pour 5 matchs pour les 2. Aubert sort 9e/20 des poules et s'incline en 1/8 contre le caennais JACOPO. Il termine à une très belle 9e place. Pour Faustine, si les 1/4 de finale s'annonçaient de bonne augure, les 1/2 finale devaient clore son parcours (après avoir perdu 5-0 en poule contre cette même adversaire). Elle décide de prendre le jeu à son compte et s'impose 10-8 en ayant maîtrisé son match de bout en bout. Elle termine 2e/6

 

Enfin, nos benjamins Yvon LE GALL et Joris GRIFFON devaient suivre l'exemple de leurs prédécesseurs. Si leur match de préparation présentait de bons présages, alors c'est qu'on pense que l'escrime ne se joue pas au mental. Complétement transformés dans la phase de poule, nos 2 pieusais perdent très vite pied et perdent tous leurs matchs. Classé 19e/22 pour Joris et 22e/22 pour Yvon, l'avenir n'annonçait plus rien de bon. En tableau de 32, Joris perd 8-5 et finira 20e. Yvon, travaillé au mental par Mickaël démontrera qu'il n'est pas à sa place en gagnant son match au temps (6-5) après avoir été mené 4-2 à la pause... Comme quoi, certains d'entre-nous se mettent la pression inutilement. Il perdra ensuite son match en tableau de 16 et doit sa 16e place à son départ catastrophique.

De grosses capacités pour ces 2 jeunes qui doivent travailler leur appréhension de la compétition non plus comme un challenge mais comme un jeu pour sortir la tête de l'eau.  

Écrire commentaire

Commentaires: 0